+33 766 415 559
newlifelille @ gmail.com

Communiquer avec sa femme ou son mari en cas de crise

SOS Divorce Séparation pour faire face aux crises conjugales et faire jouer vos droits !

Avant de penser au divorce, il est bon de se rappeler des vérités relatives à la communication

Après tout, la crise en mobilisant vos ressources et en changeant votre regard, pourrait vous conduire à changer d’attitude et de ton et à construire un couple plus solide.

Quelle que soit votre décision sur l’avenir de votre couple, décision qu’il vous appartient de prendre en votre âme et conscience, adoptez la bonne attitude envers votre conjoint pour réduire – sinon éliminer – les tensions existantes :

  • Effacer l’ardoise : dans quelle mesure pardonner et demander pardon?
  • Ne pas interpréter systématiquement mal les déclarations ou comportements de son conjoint : essayer de se mettre à sa place.
  • Cultiver l’art d’être zen, soit de prendre de la distance, (peut-être même que cette attitude vous redonnera un souffle ou un regard nouveau). Prendre son temps pour faire le point en soi.
  • Respecter son conjoint, en se rappelant que si on a choisi de se marier avec cette personne, c’est qu’elle avait ses mérites. Elle doit encore en avoir à ce jour, pour avoir partagé jusqu’à ce jour sa propre vie.
  • Se respecter soi-même en évitant des débordements peu dignes de soi.
  • Si on est dans un échange conflictuel, laisser son conjoint s’emporter, respirer et garder son calme. Ne pas riposter dans la colère, il faut garder la tête froide pour régler les problèmes rencontrés et non en créer de nouveaux.
  • Se marier, c’est regarder dans la même direction : retrouver cette direction.
  • Formuler clairement des attentes (raisonnables) envers son conjoint et l’informer qu’à défaut de respecter ces attentes, on se sentira gravement mis en cause dans son couple ou dans sa personne, savoir poser des limites sans tomber dans le travers d’une pression excessive.
  • Ne pas juger à l’excès son conjoint (c’est non seulement dans son intérêt mais aussi dans le vôtre).
  • Se rappeler tous les mérites de son conjoint.
  • Faire des efforts de séduction envers son conjoint, se ménager du temps.
  • Fixer avec son conjoint de nouveaux objectifs, de nouveaux rituels, etc…
  • Penser positif et constructif en évitant les sujets qui fâchent et en mettant l’accent sur les objectifs positifs.
  • Communiquer de même.
  • Faire la part dans ses problèmes personnels ou dans les problèmes rencontrés par son couple de ce qui est de sa propre responsabilité et réagir dans un sens positif.
  • Ne pas essayer de contrôler l’autre, mais lui laisser sa liberté de choix (son libre-arbitre).
  • Eviter les menaces et les ultimatums déplacés.
  • Éviter les insultes, l’ironie, les sarcasmes.
  • Ne pas harceler son conjoint, ni physiquement, ni moralement, par des questions pressantes, éviter de l’espionner.